Astrid

En salle le

8 mai 2019

De

P. Fischer Christensen

Avec

A. August, M. Bonnevie, T. Dyrholm

Genre

Drame (2h20)

Distributeur

DCM Film

En 1920, Astrid Lindgren a 16 ans. Elle décroche un travail de secrétaire dans un journal local, tombe amoureuse de son patron, se retrouve fille-mère.
Libre et déterminée, elle inventera des héroïnes à son image, dans des romans qui la rendront célèbre.

En toutes lettre

Surtout connue grâce au succès planétaire de « Fifi Brindacier », la romancière suédoise pour enfants Astrid Lindgren a inspiré un biopic qui en surprendra plus d’un. Dix-sept ans après sa mort, la réalisatrice Pernille Fischer Christensen lui a écrit une lettre.

« Chère Astrid Lindgren,

J’ai passé mon enfance dans les forêts du Småland. C’était une vie simple. Sans électricité ni eau chaude, sans toilettes, téléphone ou télévision. Sans même d’autres enfants. Je m’ennuyais beaucoup et j’étais très souvent seule. Heureusement, je pouvais me plonger dans les livres. Vos livres.

Vous étiez la première personne à me faire réfléchir à mon existence.

Vous m’avez appris que le mal et le bien existent.
 Que l’on doit affronter la mort. 
Que le pardon est possible, mais que la foi en la vie est la force la plus puissante.

Vous m’avez formée – mais vous, qu’est-ce qui vous a formée ?

Quand vous étiez jeune, quelque chose a dû se produire qui je pense vous a affecté profondément et a fait de vous la merveilleuse conteuse que vous êtes devenue. Quelque chose qui vous a donné une vision profonde de l’âme d’un enfant.

Quelque chose qui vous a obligé à rompre avec la norme, la religion et la culture de votre époque.
 Quelque chose qui a fait de vous l’une des artistes les plus novatrices et les plus influentes de notre époque.

Voilà le point de départ de mon film.

Merci. »

Pernille Fischer Christensen

©Erik Molberg Hansen