LE PETIT FRÈRE DU CINÉMA A GRANDI

LE PETIT FRÈRE DU CINÉMA A GRANDI

Le cinéma est depuis toujours synonyme d’action à couper le souffle, d’aventures passionnantes et de grands sentiments. Depuis leur apparition dans les années 1980, les jeux sur ordinateur et jeux vidéo essaient de reproduire ce spectacle du grand écran sur les écrans domestiques. Grâce à la technologie moderne, on y parvient comme jamais auparavant.

Il y a 36 ans, un petit extraterrestre qui avait été oublié sur la Terre et qui voulait « téléphoner à sa maison » a ému aux larmes les spectateurs du monde entier. En 1982, « E.T. – l’extraterrestre », le chef-d’oeuvre de Steven Spielberg, a enchanté les cinéphiles et s’inscrit parmi les productions cinématographiques ayant connu le plus grand succès commercial jamais observé. La même année, le petit alien a également fait pleurer le monde des jeux vidéo, mais pour un tout autre motif : le jeu « E.T. » pour console Ataris « Atari 2600 » avait été si mal programmé et bâclé qu’il signa l’arrêt de mort de l’industrie naissante du jeu vidéo. Des clients furieux se sentirent trahis face au manque de qualité du produit et après une longue série de logiciels médiocres, les variantes vidéo d’« E.T. » sonnèrent définitivement le glas de cette activité pour Atari. Seul le créateur de jeux japonais Nintendo a réussi en 1983 à donner un nouveau souffle à ce secteur d’activité avec son « Nintendo Entertainment System » (NES) et des jeux qui ont « cartonné » comme « Super Mario ».

Un échange

Entre-temps, le domaine des jeux vidéo a beaucoup évolué. Le marché de niche d’autrefois est devenu une activité qui se chiffre en multi-milliards de dollars et qui ne connaît plus de limites grâce aux développements techniques. Un élément reste toutefois inchangé : l’influence du cinéma sur le jeu vidéo, et vice versa. Si ce sont autrefois les grands blockbusters tels que « Spider-Man », « La Guerre des étoiles » ou « Alien » qui ont donné lieu à des jeux vidéo, des figures iconiques de ces jeux telle Lara Croft (« Tomb Raider ») passent de plus en plus facilement de l’ordinateur au grand écran (plus d’informations à ce sujet dans les pages suivantes).

Cela montre à quel point les histoires et le développement des jeux sont étroitement liés à ceux du cinéma. Les innovations actuelles de la technologie numérique,  notamment la « réalité virtuelle », devraient contribuer à effacer encore plus à l’avenir la frontière entre jeu et cinéma et à donner lieu à des contenus passionnants entièrement nouveaux. C’est pour cette raison que le magazine « Avant Première » braque aujourd’hui les projecteurs sur le phénomène du « Gaming » – pratiquement, le petit frère du cinéma – dans le cadre de cette édition spéciale. Levons le rideau sur ce phénomène !